2) Le début de l’espoir.

Le début de l’espoir.

Suite à mon article sur mon parcours et mon évolution négative, ici je vais te raconter comment petit à petit j’ai retrouvé espoir. Comment j’ai réussi à reprendre goût petit-à-petit et à retrouver la volonté de faire quelque chose de ma vie qui me plaisait réellement. Désormais j’ai l’espoir de changer et surtout le plus important, je mets tout en oeuvre pour y parvenir.

En fait, tout s’est passé en novembre 2016 ou je cogitais pas mal en me disant qu’il fallait que je refasse quelque chose. Concrètement la nourriture était le plus gros problème car le sport (ici par exemple le fitness) n’était pas quelque chose que je n’aimais pas.

Je suis donc retourné au fitness d’abord tout gentiment à coup de deux fois par semaine, juste pour me réhabituer. Il ne faut pas oublier que je ne faisais pas plus attention que cela à la nourriture, mais c’était fait exprès. Je voulais raviver la flamme de l’espoir gentiment.

Au fur et à mesure des semaines, ça me vexait d’aller au fitness à coup de deux fois par semaine, car je faisais un entraînement plus ou moins complet du corps (full body), mais on ne va pas se mentir, quand on pèse 150 kg et que l’on s’entraîne deux petites fois par semaine, ce n’est pas ça qui va transformer son corps rapidement.

Changement de stratégie

Pour ne pas être frustré et au lieu d’abandonner je me suis focus sur un seul fait: mes « perf » augmentaient malgré les deux entraînements par semaine. Je me suis donc mis à aller 3, puis 4 fois par semaine.

A ce niveau, j’ai arrêté assez rapidement le full-body car je ne suis pas fan de cette façon de s’entraîner et j’ai commencé un entraînement un peu plus conventionnel.

  • Pecs-biceps
  • Dos-Triceps
  • Jambes-épaules

C’était les séances que je faisais invariablement. Il faut aussi spécifier que pendant cette période je me suis beaucoup documenté sur la musculation.

D’une part grâce à deux amis, Stéphane et Pascal (deux frères) qui ont de très solides connaissances en musculation et une expérience de plusieurs années.

C’est eux qui m’ont aidé à structurer mon entraînement et à optimiser au possible en ne travaillant pas les muscles antagonistes en même temps, en n’oubliant pas exercices polyarticulaires en début de séance, les échauffements, les étirements, bref juste m’améliorer. Tout cela toujours en complément des vidéos youtubes, des articles sur le net et tout ce que je pouvais apprendre.

La nutrition

Au début, je l’ai dit je ne faisais pas du tout gaffe à la nourriture. Cependant, à force de m’entraîner je souhaitais que ce ne soit pas « gâcher », donc j’ai commencé petit à petit à suivre une alimentation beaucoup plus Fitness, à base de légumes, riz, pâtes, poulets et beaucoup moins de fastfood et autre.

Cependant, le problème que j’ai eu c’est que c’est de la nourriture que je n’appréciais pas, car je suivais bêtement ce que je lisais ou voyais et j’avais trop peur de varier un peu et de ne pas manger assez sainement.

J’essayais vraiment d’y aller step by step, toujours dans l’optique de garder espoir et de ne pas tout lâcher comme je l’avais tout doucement fait.

En faisant tout cela je perdais environ 500 grammes par semaine, mais je m’affinais quand même pas mal grâce à la musculation, mais c’est clair que ce n’était pas facile et que cela prenait du temps.

De plus, je m’éclatais toujours le week end, encore une fois pour garder l’espoir intact.

La suite: La révélation

3) La révélation

 

Laisser un commentaire